Menu

Quinze clous de bronze pour tracer les chemins de Compostelle


Vendredi 1 Juillet 2022

L’été dernier, Fontenay-le-Comte a rejoint la liste déjà longue des villes qui ont embelli leurs cheminements jacquaires de clous de bronze frappés de la traditionnelle coquille.


Paris, Tours, Bordeaux, Vézelay, Clisson ou Montaigu, toutes ces villes proposent aux pèlerins de Compostelle un parcours balisé reconnaissable par des clous de bronze symbolisant l’emblématique coquille de Saint Jacques, incrustés dans les voies citadines. Ces tracés permettent de baliser les parcours, mais aussi de valoriser le patrimoine culturel, cultuel et historique des sites traversés par les fidèles. 
La Ville de Fontenay-le-Comte a choisi de tracer le chemin jacquaire de la « Voie de la Vendée » qui traverse la ville pour rejoindre La Rochelle. Quinze clous de bronze ont ainsi été posés l’été dernier. On les trouve notamment dans un contexte de patrimoine jacquaire, à proximité des statues de Saint-Jacques, de Saint-Louis et de Saint-Roch sur le clocher de Notre-Dame, aux abords de l’ancien Hôtel-Dieu Saint-Jacques de la rue des Loges. D’autres revêtent un intérêt architectural en jalonnant les remparts de la rive droite, les ruelles médiévales, ou les façades renaissance de la vieille ville. 
D’autres, enfin, suivent le tracé du chemin vert en direction de l’Océan. En suivant ces repères, les pèlerins peuvent en outre surseoir à leurs besoins de ravitaillement, le parcours les rapprochant de manière attractive des lieux de commerce, tels que la place du marché, la place Thiverçay, le Pont neuf et la rue de la République. 
Telle une course au trésor, ce parcours peut également faire l’objet d’une balade ludique à faire en famille ou entre amis. 
 

Une belle idée de balade

Quinze clous de bronze pour tracer les chemins de Compostelle
L’itinéraire historique de la voie de la Vendée des Chemins de Compostelle permet aux pèlerins de rejoindre La Rochelle en suivant un périple balisé de 60 kilomètres aussi paisible que varié. Au départ  de L’Orbrie, après avoir traversé Fontenay-le-Comte, il faut suivre la Vendée jusqu’à L’Île-d’Elle, sur 30 kilomètres, puis suivre les rivages de la Sèvre Niortaise sur 4 kilomètres avant de rejoindre le chemin de halage du canal de Marans à La Rochelle. Prévoir deux jours de marche. 

 
Avec l’aimable collaboration de M. Louis Cazaubon

Notez